Consommation et autonomie des véhicules électriques de fonction : quels sont les besoins de votre entreprise ?

Bien qu’ils soient conscients de l’intérêt de la mobilité électrique, certains chefs d’entreprise se disent préoccupés par l’autonomie relativement restreinte des véhicules électriques par cycle de charge. Or, aujourd’hui, cette objection n’a plus de raison d’être. De nombreuses marques proposent en effet des véhicules électriques dont l’autonomie varie de 250 à 400 kilomètres. Qui plus est, la multiplication des bornes de recharge (rapides) en Belgique et dans toute l’Europe permet désormais de ne pas tomber à court de « carburant ».

Adaptez votre parc automobile aux besoins de vos salariés en termes d’usage et d’autonomie. Faites-vous conseiller et prenez votre décision en fonction des critères ci-après :

La localisation de votre entreprise détermine votre politique de mobilité

Indépendamment de sa localisation, les besoins de mobilité de votre entreprise peuvent varier en fonction de certains critères. Votre société est-elle située sur un site industriel isolé, éloigné de toute agglomération ? Ou vos bureaux se trouvent-ils en ville ?

Dans le premier cas, les membres de votre personnel ont sans doute besoin d’un véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail et rentrer chez eux le soir. Sachez cependant qu’en Belgique, la distance moyenne domicile/lieu de travail est de 15,7 kilomètres. En principe, un cycle de charge par semaine devrait suffire pour effectuer ces trajets. Par conséquent, il est inutile que vous investissiez dans des véhicules possédant une grande autonomie.

Si votre entreprise est située en milieu urbain, mieux vaut porter votre choix sur des véhicules compacts et plus légers , voire opter pour le leasing vélo, éventuellement assorti d’un budget mobilité (par exemple, abonnement dans les transports publics).

La nature de votre activité détermine le choix de vos véhicules électriques de fonction

Chaque emploi est différent. Selon la fonction exercée, les salariés de votre entreprise n’ont pas tous les mêmes besoins en matière de mobilité.

Les personnes qui effectuent un travail sédentaire et qui n’utilisent leur véhicule que pour les déplacements domicile/lieu de travail n’ont pas besoin d’une voiture de société haut de gamme. En revanche, les délégués commerciaux, qui passent leurs journées sur les routes, requièrent un véhicule plus spacieux et confortable, tel qu’un SUV, idéal pour parcourir de longues distances. Ils ont également besoin d’un grand coffre permettant de transporter du matériel de démonstration ou d’autres équipements.

  • En matière d’utilitaires électriques, le choix est désormais relativement correct.

Découvrez ce qui, en termes de fiscalité, différencie les utilitaires des autres véhicules électriques. 

À l’instar des voitures à moteur thermique, la consommation des véhicules électriques dépend de différents paramètres : La marque et/ou le modèle.Le style de conduite de l’utilisateur : plus la vitesse est élevée, plus la consommation est importante. Cependant, le freinage régénératif permet de récupérer de l’énergie et d’augmenter l’autonomie. L’utilisation du chauffage ou de la climatisation.La saison : un véhicule électrique consomme davantage de courant en hiver.   La consommation d’un véhicule électrique s’exprime en kilowattheures/km. Cette dernière varie fortement d’un modèle à l’autre (de 15 kWh aux 100 km à 23 kWh aux 100 km).   Une autonomie de 250 kilomètres est désormais monnaie courante.La plupart des véhicules 100 % électriques possèdent même un rayon d’action supérieur.  

Les files récurrentes dans votre région déterminent votre plan de mobilité

Si votre entreprise est établie en Belgique, vos salariés sont probablement confrontés quotidiennement aux bouchons lorsqu’ils se rendent au travail. Cette situation devrait vous inciter à passer à un parc automobile électrique et à mettre en œuvre un plan de mobilité flexible, adapté aux besoins spécifiques de chaque bénéficiaire d’un véhicule de fonction.

Établir un plan de mobilité peut paraître fastidieux. En réalité, il n’en est rien. Qui plus est, il s’agit d’une situation gagnant-gagnant. D’une part, vos salariés arrivent beaucoup moins stressés au travail et, de l’autre, vous n’êtes plus tributaire de la hausse du prix des carburants. 

Le choix d’un véhicule électrique de fonction dépend également de la situation personnelle de vos salariés

Généralement, les salariés utilisent un véhicule de société à la fois pour se rendre à leur travail et pour leurs déplacements privés. D’où l’importance de bien cerner leurs souhaits, ainsi que leurs besoins. De combien de membres se compose leur foyer ? Partent-ils chaque année en vacances en voiture ? Ont-ils la possibilité d’installer une borne de charge à leur domicile ?

Indépendamment de ces paramètres, laissez-leur le choix parmi une sélection de véhicules électriques, en fonction de leur autonomie et de leur consommation. Aujourd’hui, l’éventail est tellement large qu’il existe forcément un véhicule 100 % électrique adapté à chaque situation.

Demandez conseil à un spécialiste en mobilité électrique et passez à la voiture de société 100 % électrique. Gageons que vous n’aurez pas à le regretter.