Comment Luminus est passé d’un parc automobile classique à une flotte 100 % électrique

Le passage d’un parc constitué de véhicules de société fonctionnant aux carburants fossiles à une flotte 100 % électrique vous semble compliqué ou trop onéreux ? Luminus vous montre la voie et vous fait partager son expérience. An Van Waes, Mobility & Benefits Manager, détaille pour vous les enjeux qui caractérisent la transition vers la mobilité électrique.

Au sein de Luminus, An Van Waes est en charge de la mobilité du personnel. « L’écologisation du parc automobile et la réduction des déplacements constituent le cœur de notre stratégie de mobilité. En plus de promouvoir les modes de déplacement alternatifs, tels que le vélo et les transports en commun, nous avons mis en place une politique flexible de télétravail. À cela s’ajoute un élément essentiel de notre stratégie globale, à savoir l’électrification de notre flotte de véhicules de société. »

L’électromobilité est à la fois profitable pour l’environnement et le portefeuille

Selon An Van Waes, le projet d’électrification du parc automobile de Luminus a été évoqué pour la première fois en 2017. « À l’époque, nous avons évalué l’impact considérable des normes de consommation WLTP (Worldwide Harmonized Vehicle Test Procedure) et de la nouvelle formule relative à la déductibilité des véhicules de société sur les 380 voitures constituant notre flotte. Outre notre vision stratégique à long terme, nous disposions désormais d’un argument supplémentaire justifiant le passage à l’électromobilité ». 

En 2017, l’offre de véhicules électriques était moins abondante qu’aujourd’hui. « En janvier 2018, nous avons profité du Salon de l’Auto de Bruxelles pour approcher un certain nombre de constructeurs motivés qui, de surcroît, mettaient à la disposition des personnes intéressées un véhicule test pendant trois semaines, alors qu’habituellement, un essai ne se prolonge jamais au-delà de quelques heures. Afin d’en apprécier tout le potentiel et d’associer leur famille à l’expérience, nos collaborateurs ont eu l’occasion de tester le véhicule pendant deux jours. »

Le passage à une flotte 100 % électrique étape par étape

  • Dès 2017, l’équipe dirigée par An Van Waes s’est employée à convaincre la direction de franchir le pas. « Nous avons fait valoir la nécessité de prendre en compte sans plus attendre l’impact financier, ainsi que les enjeux liés à la réduction des émissions de CO2.»  
  • « Le stade suivant consistait à obtenir l’adhésion de nos collaborateurs. Suite à l’engouement généré par les essais, nous avons organisé des réunions consacrées à la mobilité électrique et destinées à répondre aux questions que se posaient nos collaborateurs, à lever leurs réticences et à les rassurer quant à notre stratégie. »
  • Enfin, il fallait trouver les partenaires susceptibles de nous aider à transformer notre projet en success story. «Avec l’appui de nos collègues du service Achats, nous avons effectué une étude de marché visant à sélectionner des partenaires de leasing et des constructeurs automobiles partageant notre vision. Les nouveaux partenariats que nous avons conclus et l’insistance dont nous avons fait preuve pour inciter nos partenaires existants à nous suivre nous ont permis de proposer à nos collaborateurs un large éventail de véhicules électriques répondant à tous leurs besoins en termes de confort. »

Aucun retour en arrière possible

À l’été 2019, l’équipe d’An Van Waes était en mesure de proposer une offre.  

« Notre offre comprenait différents modèles, l’installation d’une borne de recharge au domicile du salarié, le remboursement de l’électricité consommée, ainsi qu’une carte de recharge valable dans toute l’Europe. »

« Certains collaborateurs craignant d’utiliser leur véhicule électrique pour partir en vacances peuvent échanger momentanément leur e-car avec la voiture d’un collègue roulant à l’essence ou au diesel. À leur retour, la plupart déclarent renoncer définitivement aux carburants fossiles et n’avoir qu’une seule hâte : récupérer leur véhicule électrique. Quant à leurs collègues qui, pendant quelques semaines, ont eu l’opportunité de tester la mobilité électrique, ils se disent prêts à renoncer à leurs préjugés. »

« Le lancement du projet d’électrification de la flotte de véhicules de société connut un grand succès. Fin 2020, nous avions commandé quelque 110 véhicules électriques, soit plus de 25 % de l’ensemble de notre flotte. Un résultat encourageant si l’on sait que, jusqu’à la fin de cette année, nos collaborateurs peuvent toujours opter pour une voiture utilisant un carburant fossile. Ce n’est qu’à partir de 2022 que nous rendrons les voitures de société 100% électriques obligatoires. »

Les avantages d’une flotte de voitures de société 100 % électrique

Selon An Van Waes, les choses sont on ne peut plus simples : « Force est de constater que le coût total de possession (total cost of ownership ou TCO) d’une flotte électrique est, ne serait-ce qu’en termes de taxes, inférieur à celui d’un parc automobile constitué de véhicules fonctionnant aux carburants fossiles. La durée de vie des véhicules est en outre plus longue, tandis que la cotisation CO2 est inférieure et la déductibilité nettement plus intéressante. Pour les collaborateurs, l’intérêt est évident, étant donné que l’Avantage de Toute Nature (ATN) est réduit au taux le plus bas. »

Grâce à l’expérience accumulée pendant cette période de transition et à son expertise en matière de solutions de recharge et d’énergie verte, Luminus est parfaitement en mesure de vous aider à passer avec succès le cap de l’électrification de votre flotte de véhicules de société.

Luminus vous accompagne efficacement dans l’électrification de votre parc automobile

Plus d'info